Etats Unis (W.S), Espionite: JewBook™ a bien partagé des données avec Huawei, Lenovo, Oppo et TCL

Le réseau social reconnaît que quatre constructeurs chinois, dont Huawei, ont eu accès aux données des utilisateurs, ce qui a provoqué la colère des parlementaires américains dans un contexte géopolitique tendu.

L’affaire prend de l’ampleur aux États-Unis. Après l’enquête publiée dimanche par le New York Times, Facebook doit s’expliquer sur le fait d’avoir partagé les données personnelles de ses utilisateurs avec au moins 60 constructeurs de smartphones (dont Apple, Microsoft et Samsung). Face à la polémique et après un nouvel article du journal américain, le réseau social a précisé mardi que quatre fabricants chinois (Huawei, Lenovo, Oppo et TCL) ont également eu accès auxdites données. Cursus scolaire, événements à venir, travail, statut conjugal, religion ou orientation politique: toutes ces informations ont pu être récupérées par les constructeurs. En effet, à l’époque où les plateformes applicatives n’existaient pas encore, Facebook a noué des partenariats avec les marques pour développer certaines fonctionnalités. Les fabricants d’appareils pouvaient ainsi concevoir des applications Facebook installées en natif sur les téléphones.

Le Figaro