Entrisme, Blanchisme: la blanc-rope (E.W) veut imposer des sanctions commerciales à la Birmanie

La Commission européenne va enquêter sur des “violations flagrantes des droits de l’homme” en Birmanie, en particulier sur le sort de la minorité ethnique musulmane rohingya, une démarche qui pourrait aboutir à des sanctions commerciales, a indiqué aujourd’hui une membre de l’exécutif européen.

“Nous avons informé les autorités de Birmanie qu’une mission d’enquête arrivera en urgence dans le pays dans les prochains jours pour évaluer la situation sur le terrain”, a expliqué la commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, en marge d’une rencontre des ministres du Commerce de l’UE à Innsbruck, en Autriche. “Cette mission de haut niveau s’inscrit dans le cadre d’un éventuel retrait” d’un régime de préférences commerciales de l’UE dont bénéficie la Birmanie, a développé Mme Malmström. Il s’agit du régime “Tout sauf les armes”. “Nous ne pouvons pas exclure ce résultat en raison de la violation flagrante des droits de l’homme en Birmanie”, a-t-elle dit.

Cette initiative “Everything but arms” (EBA) permet aux pays les plus pauvres de bénéficier d’une exemption complète de taxes

 

Le Figaro