Elor Azariya de type métèque sépharade ne purgera pas sa peine

Une réception festive a eu lieu à côté de la maison d’Azariya dans la ville de Ramleh. Azariya devait être libéré jeudi, mais a été libéré ce matin après sa demande de pouvoir assister au mariage de son frère.

 

 

Le père d’Elor, Charlie, a déclaré dans un communiqué au medias : “aujourd’hui est un jour heureux, après 26 mois de souffrance et un cauchemar que je ne souhaite à personne – pas même à ceux qui me détestent.”

“Nous avons traversé une période très difficile. Aujourd’hui nous célébrons, nous aurons le temps et la place pour parler. 95% des gens nous ont soutenus – l’étreinte du peuple est la plus grande étreinte qu’il y ait,” a ajouté le père enfin heureux.