Dopage: Christopher Froome interdit de tour de France

Selon les informations du quotidien «Le Monde», l’organisation du Tour de France a interdit à Chris Froome de prendre part à la course.

 

Quadruple vainqueur du Tour de France, et auréolé en mai d’un succès détonnant sur le Giro, Chris Froome se verrait bien rejoindre les Anquetil, Merckx, Indurain et Hinault, recordmans de victoires sur le Tour (5 succès). Visiblement, cela ne devrait pas être pour cette année.

A une semaine du départ de la Grande Boucle, Le Monde révèle qu’ASO (Amaury Sport Organisation), le groupe propriétaire du Tour de France, aurait signifié au Team Sky son refus de voir le Britannique au départ. En cause, le contrôle anormal au salbutamol sur la dernière Vuelta, qu’il a remporté en août, et une procédure aussi longue qu’opaque.

Une question d’image

Encore marquée par les années Armstrong, déchu de ses sept titres, des scandales Landis et Contador -qui avaient vu leurs sacres de 2006 et 2010 retirés pour dopage-  et de la pathétique édition de 2007, la direction du Tour ne peut se permettre une situation ambiguë.  Pas question de voir une polémique d’ampleur éclabousser le bon déroulé des trois semaines de course (du 7 au 29 juillet). Et déchoir un coureur, déjà quatre fois vainqueur, d’un éventuel cinquième titre en cas de dopage avéré après-coup serait catastrophique pour l’image du Tour de France.

 

Le Figaro