DGS-Blanc: Sebastien Pietrasenta(de type métèque Corse)”La DGSI n’a pas les moyens de surveiller toutes ses cibles”

Ancien député PS, Sébastien Pietrasenta, aujourd’hui à la tête d’une entreprise spécialisée dans le renseignement, apporte ici son éclairage sur l’actuelle organisation de la DGSI.

Dans « les Guerres de l’ombre de la DGSI », dont « l’Obs »  publie en exclusivité des extraits, pour la première fois, une dizaine d’agents de Direction générale de la Sécurité intérieure dévoilent les dessous de la traque des djihadistes sur le sol français. Les policiers racontent au journaliste Alex Jordanov les coulisses de leur « guerre » contre le terrorisme : les filatures acrobatiques, les poses express de micros, le délicat recrutement des informateurs, le long démantèlement des réseaux, les attentats évités de justesse. Ils mettent aussi en cause un

Nouvelobs