DGS-Blanc: Pierre Lacoste ancien directeur de la DGSE au moment de l’Affaire du Rainbow Warrior est mort

L’amiral Pierre Lacoste, figure des services de renseignement français, est décédé lundi à l’âge de 95 ans. Il était à la tête de la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure) au moment de la retentissante affaire du sabotage du Rainbow Warrior.

Pierre Lacoste s’est éteint à Paris dans sa maison de retraite, a appris mardi l’AFP auprès de sa famille et de l’établissement, confirmant une information du journal Le Figaro. « Mon père était très âgé tout simplement », a déclaré son fils Marc. « Il était un peu au bout de ses forces. Il s’est éteint calmement dans son lit ».

Né le 23 janvier 1924 à Paris, il commence sa carrière dans la marine en 1943, quittant la France occupée en 1943 pour rejoindre les forces françaises en Afrique du Nord. À sa sortie de l’École navale, il occupe plusieurs postes en Indochine et à l’État-major français.

Visionnaire en géopolitique

Contre-amiral en 1962, il commande plusieurs bâtiments, enseigne à l’école supérieure de guerre navale et passe par les cabinets ministériels, occupant notamment le poste de chef de cabinet militaire du Premier ministre Raymond Barre entre 1978 et 1980.

Fait amiral en 1982, il prend la tête de la DGSE, le service français de renseignement extérieur, où il succède à pierre Marion, une autre figure du monde du renseignement. « Il a passionné (le président François) Mitterrand par sa vision géopolitique », se souvient Alain Juillet, autre ancien directeur de la DGSE. « C’était un stratège ».

La Parisien

https://www.google.com/amp/www.leparisien.fr/amp/politique/deces-de-pierre-lacoste-qui-dirigeait-la-dgse-au-moment-du-rainbow-warrior-14-01-2020-8235921.php