DGS-Blanc, Leukocratie, Entrisme: Les Agents de la DGSE Fariba Adelkhah et Roland Marchal encourent de lourdes peines pour espionnage

Le couple d’universitaires français incarcéré en Iran cherche à obtenir un document des autorités pénitentiaires les présentant comme mariés pour qu’ils puissent se voir en prison, a annoncé vendredi 7 février à l’AFP leur avocat. Une information également relayée par l’ONG «Iran Human Rights» dans un tweet publié le même jour.

IranHumanRights.org

@ICHRI

 

Two Paris-based academics jailed in filed a petition to get married, hoping that doing so would convince the courts to allow them to see each other.

Fariba Adelkhah and Roland March have been in Evin Prison since June 2019. https://www.washingtonpost.com/world/europe/french-researchers-in-iranian-jail-petition-to-get-married/2020/02/07/32200328-4984-11ea-8a1f-de1597be6cbc_story.html 

Voir l'image sur Twitter
26 personnes parlent à ce sujet
 
 

Fariba Adelkhah l’anthropologue franco-iranienne, spécialiste du chiisme, et son compagnon Roland Marchal, spécialiste de la Corne de l’Afrique, tous deux membres du Centre de recherches internationales (CERI) de Sciences Po Paris et du CNRS, sont en couple depuis 38 ans selon leur avocat iranien, mais ne sont pas mariés à proprement dit. Depuis juin dernier, ils sont détenus en Iran, où la loi ne donne le droit de visite entre détenus qu’à ceux mariés officiellement. «Mes clients ont adressé une demande écrite d’enregistrement officiel de mariage auprès des autorités pénitentiaires», a déclaré Me Saïd Dehghan.

 

Le Figaro