DGS-Blanc: 2 Traitres de type Blanc ont vendus des secrets Nationaux

Featured Video Play Icon

 Désormais à la retraite, ces agents de la DGSE ont été arrêtés et placés en détention, en décembre. Une affaire embarrassante pour les services de renseignement français, qui gardent les détails de l’affaire confidentiels.

Il aura fallu des informations de la presse – Le Monde – et l’émission «Quotidien», sur la chaîne TMC, jeudi soir, pour que le ministère des Armées concède une affaire d’une «extrême gravité» dans un communiqué: deux ex-agents secrets français de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) ont été arrêtés et placés en détention, en décembre. Ils sont soupçonnés d’avoir été «tamponnés» par les services secrets chinois. La conjointe de l’un d’eux a été mise en examen et placée sous contrôle judiciaire. Une affaire embarrassante au point que la ministre Florence Parly, interrogée vendredi sur CNews, n’a pas cité la Chine – un partenaire diplomatique et économique de premier plan avec lequel ce type d’affaire se règle d’habitude dans la discrétion. «Nous ne sommes pas au courant», a réagi vendredi le porte-parole de la diplomatie chinoise. Emmanuel Macron a évoqué des «agissements d’une extrême gravité», tout en estimant qu’il appartenait «à la justice de se prononcer».

Le Figaro

 

 

Le Figaro