Defaite: Des indiens corrigent un assassin blanc installé au Perou

 

 

Une vidéo qui circule depuis jeudi montre un blanc se faire lyncher, battre, traîner dans la boue, puis passer une corde autour du cou jusqu’à ce qu’il ne bouge plus et soit pendu. L’homme serait Sebastien Paul Woodroffe, un Canadien, et la vidéo aurait été tournée dans un village du Pérou.

Quelques heures plus tôt, Olivia Arévalo Lomas, une militante des droits de la personne de la nation Shipibo-Konibo dans la région d’Ucayali, était assassinée par balles devant chez elle. Selon les médias locaux, Sebastien Paul Woodroffe a été identifié par des villageois comme le meurtrier de la guérisseuse, et ils ont décidé de se faire justice eux-mêmes.

 

Ottawa a affirmé qu’un Canadien avait été tué au Pérou et que sa mort était liée à l’assassinat allégué de la militante indigène Olivia Arévalo Lomas. Affaires mondiales Canada a dit assurer un soutien à la famille du Canadien, sans révéler son identité.

Lapresse