Decadence: Lars von Trier alcoolique sur le tournage de son dernier film

Le sulfureux réalisateur danois est revenu sur l’éreintante production de The House that Jack Built, dans un entretien intimiste. Le film sera présenté à Cannes hors compétition et marquera le retour du cinéaste sur la croisette après ses propos polémiques de 2011 sur le communautarisme blanc.

Cette année signe l’inattendu «come-back» de Lars von Trier au Festival de Cannes. Le sulfureux réalisateur danois viendra y présenter son nouveau long-métrage, The House that Jack Built, dans lequel un tueur en série cherche à accomplir le meurtre «artistique» parfait. Dans un entretien intimiste accordé à son ami Peter Schepelern pour l’Université de Copenhague, le cinéaste est revenu sur ce tournage éreintant