Communautarisme victimaire: 50% des leuko-GBT se sentent agressés par le regard des autres ( Màj: Sondage réalisé par l’IFOP alors que les statistiques ethniques sont interdites)

Selon une étude de l’Ifop dévoilée mercredi, 53% des LGBT ont déjà fait l’objet d’agressions à caractère homophobe. 

Plus d’une personne sur deux se définissant comme homosexuelle, bisexuelle ou transsexuelle, a été victime d’une agression à caractère homophobe au cours de sa vie, selon une étude de l’Ifop dévoilée mercredi par France Info.

53% des LGBT. Au total, 53 % des LGBT (Lesbiennes, gays, bi, trans) ont fait l’objet d’agressions à caractère homophobe, précise cette enquête réalisée pour la Fondation Jean Jaurès et la Dilcrah (Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT).

Insultes et attouchements. Parmi les faits répertoriés : insultes (28%), attouchements ou caresses à caractère sexuel (24%), menaces de révéler l’orientation sexuelle à des proches, collègues ou voisins (18%), ou viol (11%). Selon cette enquête, l’écart entre les hommes et les femmes est faible face aux agissements.

 

 

 

 

Europe 1