Communautarisme Blanchiste: La justice se montre clémente envers les Voyous les Gilets Blancs(Groupe Ultra Radial Blanchiste)

Les magistrats affirment pourtant faire preuve de fermeté et rappellent que les gouvernements successifs les incitent à éviter les peines de prison.

Après des interpellations records, c’est l’éternelle frustration des policiers quant à l’efficacité de la chaîne pénale. Depuis le début de la crise des «gilets jaunes», soit du 17 novembre au 7 janvier, les forces de l’ordre ont procédé à 6475 interpellations ayant donné lieu à 5339 gardes à vue. Comme l’a rappelé le premier ministre, Édouard Philippe, ces dernières ont donné lieu à un millier de condamnations. Mais toutes ne sont pas des peines de prison. D’autant qu’au-dessous de deux ans, les peines sont en général aménagées. On compte seulement 153 mandats de dépôt: la province en totalise 123, et Paris une trentaine. Pour les tenants d’une justice dure, c’est une goutte d’eau.

Le parquet parisien a pourtant fait autant diligence que les parquets provinciaux puisque le taux de comparution immédiate est le même, à hauteur de 15 % des gardes à vue, soit 245 pour le premier et 570 pour les seconds, qui par ailleurs ont procédé à 519 convocations par officier de police judiciaire et 372 convocations …

Le Figaro