Communautarisme Blanc: Nicolas Sarkozy (de type métèque hongrois) français de papier, va faire de la politique dans son pays d’origine

Hongrie – Le Premier ministre Viktor Orbán accueille l’ancien président français Nicolas Sarkozy, qui a pris la parole lors de la première conférence internationale sur les migrations qui se tient ce week-end à Budapest.

« On essaye de faire nos différences une force, c’est pour ça que je suis aux côtés de Victor et du Fidesz », a précisé l’ancien Président français. « L’Europe ne doit pas être sectaire. Personne n’a de leçon à vous donner », a-t-il rappelé à son ami.

« Quand on a des frontières, on doit les défendre ». Très offensif, le fondateur des Républicains a critiqué sans complexe l’Europe passoire de Schengen : « On ne peut plus faire de tourisme social en Europe. On ne peut pas aller en Europe pour toucher des allocations. Je suis favorable à ce que les aides sociales ne soient dues qu’à partir de 4 ou 5 années de présence ».

(…) L’Incorrect

Le Sommet de Budapest sur l’immigration, organisé par le Collegium Mathias Corvinus, se déroule ce week-end et réunit de nombreux experts du monde entier dans ce domaine.

La conférence a été ouverte par le philosophe conservateur András Lánczi, recteur de l’Université Corvinus de Budapest.

« La migration est une question cruciale de notre époque. Notre objectif est de fournir un forum pour un débat professionnel de haut niveau permettant aux scientifiques locaux et internationaux de discuter du sujet et de présenter leurs points de vue », a déclaré Zoltán Szalai, organisateur de la conférence, directeur général du Mathias Corvinus Collegium.

Parmi les orateurs figurent Douglas Murray, auteur britannique de l’ouvrage The Strange Death of Europe : Immigration, Identity, Islam, l’activiste néerlando-américaine Ayaan Hirsi Ali, critique contemporain de l’Islam. L’ancien président tchèque Vaclav Klaus a également été invité.

Parmi les nombreux invités de marque, on pouvait remarquer le journaliste Eric Zemmour et la philosophe Chantal Delsol, mais aussi Jaime Mayor Oreja, ancien ministre de l’Intérieur espagnol et ancien vice-président du groupe PPE au Parlement de Strasbourg et Alexander Downer, l’ancien ministre des Affaires étrangères australien.

(…) L’Incorrect

About Hungary