Cestas(33), Braconnisme, Permis de meurtre: 2 Leukodélinquants tire sur une maison avec une arme de guerre

Un chasseur a tiré sur une maison en Gironde. Sa balle a traversé la baie vitrée de l’habitation sans faire de blessé.
Un drame a peut-être été évité de justesse en Gironde. Le 31 octobre, la balle d’un chasseur a traversé la baie vitrée d’une habitation à Cestas.
«J’étais dans mon salon, je jouais avec mes enfants sur la table du salon, on entend une très grosse déflagration, et des bouts de verre un peu partout. Sur le moment je vous avoue qu’il y a une sorte de sidération», a expliqué Alain, l’habitant de la maison au micro de RTL. Il compare la balle tirée à «une grosse pomme qui a traversé un double vitrage».

Le père de famille, sous le choc depuis l’accident, raconte encore que la balle aurait pu l’atteindre à «deux minutes près». «Ça aurait pu être moi, un de mes enfants dans la pièce ou ma mère qui se baladait dans les couloirs».
Une enquête ouverte
A lire aussi :François de Rugy donne des conseils aux chasseurs
Le chasseur qui a tiré le coup de fusil participait à une battue de sangliers organisée par la ville, rapporte «La Dépêche». Il a été identifié et son arme a saisie. Une enquête a été ouverte pour non-respect des règles de sécurité et mise en danger de la vie d’autrui, écrit encore le journal.
Mi-octobre, un chasseur avait tué un vététiste en Haute-Savoie lors d’une battue au gros gibier. L’accident avait provoqué un débat entre pro et anti-chasse. François de Rugy, ministre de la Transition écologique, avait alors fait savoir qu’il souhaitait demander aux représentants des chasseurs des «engagements pour renforcer la sécurité».