Braconnisme, Propagande Blanchiste: Johanna Clermont (de Race Blanche Jurisprudence Morano) “je tue pour le plaisir”

La jeune Perpignanaise est l’égérie de nombreuses marques, séduites par son influence sur les réseaux sociaux.

Pour qui a connu l’émission Qui est qui, présentée par Marie-Ange Nardi au tournant des années 2000, Johanna Clermont est un cas d’école. Avec son fard, ses lunettes de soleil griffées, son chemisier cintré et un jean porté comme une seconde peau, la jeune femme ressemble davantage à une commerciale branchée qu’à une chasseresse adepte du tir au gros gibier. Rien n’indique que cette Perpignanaise de 21 ans manie les armes comme d’autres font sauter des crêpes. Qu’elle aime plus que tout diriger une battue en traquant un sanglier. Ou qu’elle sait vider un chevreuil “avec du sang jusqu’aux coudes”, l’un de ses petits plaisirs après une matinée passée dans une forêt des Pyrénées. 

 

L’Express