Blanchiment: Ana Maria veut maintenant faire le clair sur le dispositif Velib (Rappel: en 2014, elle lui avait accordé 200 millions d’euros)

Le maire PS de Paris Anne Hidalgo a annoncé lundi avoir demandé une enquête de l’inspection générale de la Ville sur les «manquements» éventuels ayant conduit à la «situation de crise» actuelle du dispositif Vélib’. «Un gag», pour Florence Berthout, présidente du groupe LR au Conseil de Paris.

Anne Hidalgo s’interroge sur les erreurs de chacun dans le fiasco Vélib’. «J’ai souhaité une inspection générale de la Ville pour vérifier les responsabilités dans cette maison sur les manquements qui sont encore aujourd’hui observés dans ce marché [ndlr: Vélib’]», a indiqué le maire devant la presse en marge du Conseil de Paris. «C’est un gag que d’être dans l’incapacité totale de décrire ces maux et d’avoir à commander un audit, de plus réalisé par ses services», réagit Florence Berthout, maire du 5e arrondissement Parisien et présidente du groupe LR au Conseil de Paris, auprès du Figaro.