Bastia(Corsica Nazione), Attentat Blanchiste: Des Charges explosives découvertes devant la direction des finances publiques

Featured Video Play Icon

Une deuxième charge explosive a été retrouvée ce lundi matin devant la direction des finances publiques à Bastia. Une première charge avait déjà été découverte à la trésorerie du Cap Corse, à Ville-di-Pietrabugno, en périphérie nord de Bastia. Les deux engins explosifs n’ont pas explosé, mais les deux sites ont été évacués. Les démineurs ont été dépêchés sur place.

Une charge explosive a été trouvée ce lundi 1er avril après-midi devant la direction des finances publiques de Bastia, quelques heures après une découverte similaire devant une trésorerie au nord de la ville, entraînant l’évacuation des agents et l’intervention des démineurs, a appris l’Agence France Presse (AFP) ce lundi après-midi.

La section antiterroriste du parquet de Paris s’est saisie des enquêtes sur les deux charges explosives, a indiqué à l’AFP la procureure de Bastia Caroline Tharot.

Ces charges, qui n’ont pas explosé, ont été trouvées par des agents des finances publiques. Un périmètre de sécurité a été mis en place autour du centre des finances publiques, a précisé cette source.

Un peu plus tôt, l’enquête avait été confiée à la police judiciaire et les démineurs ont été dépêchés sur place « pour déterminer la nature de l’explosif qui aurait pu être utilisé », a précisé la magistrate, soulignant qu’« il n’y a aucune revendication à ce stade ».

La République « attaquée »

Sur Twitter, le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin avait condamné « fermement cette tentative d’attaque lâche contre un centre des finances publiques ». « Attaquer un centre des impôts, c’est attaquer la République. Je souhaite que les auteurs soient retrouvés et punis », a-t-il ajouté.

1 Comment