Antisémantisme: Les Ultras de l’Hapoel Jaffa Occupée souhaitent une “Shoah” aux fans du Maccabi

Featured Video Play Icon

L’Hapoël Tel-Aviv a été condamné jeudi à une amende de près de 6 000 euros pour des chants de ses supporters souhaitant que l’équipe adverse du Maccabi Tel-Aviv connaisse une « Shoah ». Dans sa décision, le tribunal de la Fédération israélienne dénonce des « débordements » des supporters de l’Hapoël Tel-Aviv lors du derby (1-1), lundi 14 janvier entre l’Hapoël. Les fans d’Hapoël ont notamment été reconnus coupables d’avoir jeté des bouteilles à partir des tribunes à la suite de tensions sur le terrain entre les joueurs des deux équipes, mais aussi d’avoir donc entonné des chants appelant à une « Shoah » de l’équipe adverse, en allusion aux massacres de six millions de juifs par les nazis durant la Deuxième Guerre mondiale.

 
 

L’avocat d’Hapoël Tel-Aviv a soutenu que les chants n’étaient pas liés à la Shoah. Mais cet argument a été rejeté par le tribunal pour qui les cris de « la Shoah pour le Maccabi » ont été clairement entendus par beaucoup de supporters. Selon les médias locaux, le juge a conseillé aux dirigeants du club d’emmener leurs supporters visiter le mémorial de la Shoah, Yad Vachem, à Jérusalem.

 

Les dirigeants du Hapoël Tel-Aviv ont de leur côté publié un communiqué dénonçant « toutes formes de violences », sans allusion à ces chants, mais en menaçant les supporters qui se livreraient à des actes violents durant des rencontres d’être poursuivis en justice par le club. « Nous ne pouvons accepter que des supporters salissent l’image du club tout en nous faisant subir des amendes en raison de leur comportement durant des matches », précisent encore les dirigeants du clu

L’Equipe