Antisemantisme: Kevin Smadja détruit par la presse américaine

À l’affiche d’Alad’2, Kev Adams a peut-être eu les oreilles qui sifflent puisqu’un célèbre magazine américain s’est chargé de le rhabiller pour l’hiver…

Kev Adams est actuellement la risée du web et ce à cause d’une comparaison un peu (beaucoup) présomptueuse de la part du réalisateur Jim Ben Soussan. “Kev marche à l’énergie et emporte les autres. (…) Des jeunes, beaux mecs, charismatiques, il n’y en pas beaucoup. C’est un Tom Cruise français !”, a-t-il dit, dans son entretien accordé à FranceTVinfo.

Les moqueries ont volé sur la toile. Mais ce n’est pas tout.

Outre-atlantique, le magazine The Hollywood Reporter l’a violemment chargé. “Kev Adams, dont l’improbable ascension au sein du star-system en France ne pourrait probablement être expliquée que par Roland Barthes, s’il était encore vivant (…) Le principal problème ici, qui est le même dans toute la filmographie de Kev Adams, c’est que l’acteur n’est tout simplement pas drôle (…) Peut-être attire-t-il la sympathie à travers son numéro de marionnette aux cheveux noyés sous le gel – ce qui semble être à la fois sa marque de fabrique et sa raison d’être, qui l’aide à s’attirer les faveurs d’un jeune public”.

Closer