Elle s’appelle Julie Douib et est – déjà – la trentième victime de féminicide depuis le début de l’année 2019. Une marche blanche en hommage à la jeune femme de 34 ans, tuée dimanche à L’Ile Rousse (Haute-Corse) par son son ex-compagnon a rassemblé quelque 3.000 personnes samedi dans la ville. La marche silencieuse a débuté vers 14h00 depuis la résidence où vivait la victime avec ses deux enfants, deux garçons de 8 et 10 ans. Elle s’est achevée une heure plus tard face à la Méditerranée par un lancer de roses blanches dans la mer.

Une autre marche blanche, réunissant près de 900 personnes, a également eu lieu samedi, à Vaires-sur-Marne (Seine-et-Marne), d’où était originaire la jeune femme de 34 ans. Parmi la foule se trouvait l’humoriste et actrice Muriel Robin, qui avait incarnée à l’écran Jacqueline Sauvage, cette femme condamnée pour le meurtre en 2012 de son mari violent après 47 ans d‘enfer conjugal, avant d’être graciée en 2016 par François Hollande.

Le Figaro