Le rapport de force change: le président Bachar Al-Assad reprends le contrôle de la frontière avec le Golan

Cela marquerait une nouvelle victoire majeure pour Assad, qui a récupéré des pans entiers du sud-ouest de la Syrie au cours du mois dernier lors d’une offensive soutenue par la Russie.

Le président syrien Bachar al-Assad est prêt à reprendre le contrôle de la frontière avec le plateau israélien du Golan après que les combattants rebelles  de la région aient accepté les conditions de capitulation  ont annoncé jeudi des sources des deux côtés

Les soi disant rebelles « modérés »   de la province d’Al-Quneitra, à la frontière avec le territoire contrôlé par Israël, ont accepté un passage sécurisé vers la province d’Idlib, tenue par les soi disant rebelles modérés dans le nord-ouest (qui est en réalité contrôlé par Al Nosra affiliée à Al Quaida et d’autres groupes djihadistes ) , soit de rester dans la région,selon une agence de  presse gérée par le Hezbollah et une source rebelle. Le Hezbollah libanais se bat en Syrie pour soutenir Assad.

Cela marquerait une nouvelle victoire majeure pour Assad, qui a récupéré des pans entiers du sud-ouest de la Syrie au cours du mois dernier lors d’une offensive soutenue par la Russie qui a déjà forcé de nombreux rebelles à se rendre.

Une copie de l’accord envoyée à Reuters par une source rebelle comprenait une disposition selon laquelle la police militaire russe accompagnerait deux  brigades de l’armée syrienne “dans  la ligne de cessez-le-feu et la zone démilitarisée, selon l’accord de 1974”.

La zone démilitarisée des Hauteurs du  Golan  a été établie en 1974 après la guerre du Moyen-Orient de 1973.

Intellivoire