DGS-Blanc: Benoit Berque mis en garde à vue

Ce sexagénaire, agent de la Direction de la surveillance du territoire (DST) pendant trente ans, a fait de multiples révélations sur son activité dans un ouvrage publié en février.

En février dernier, Benoît Berque, un ancien agent de la Direction de la surveillance du territoire (DST), l’ex-Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), publiait un livre, Je ne pouvais rien dire: un ancien espion raconte (éditions de L’Archipel), sous le pseudonyme de Paul-Louis Voger. Dans cet ouvrage, il racontait les secrets de son activité, débutée en 1983. On y apprenait notamment comment cet homme avait réussi à piéger le KGB soviétique dans les années 80. Comment, également, il avait réussi à infiltrer les milieux salafistes avec la surveillance de l’islamiste Djamel Beghal, considéré comme le mentor des terroristes Chérif Kouachi et Amédy Coulibaly, auteurs des attentats de janvier 2015 à Paris.

 

Le Figaro