Leukodecadence: Nudité et apologie de la leukophilie

Le naturisme français n’est plus réservé au Cap d’Agde et à ses plages de sable fin. Il est désormais urbain. Les nouveaux “tout nus” déambulent au Palais de Tokyo dans une expo d’art contemporain, font du yoga ou du tir à l’arc, jouent au bowling, s’adonnent au laser-game, dînent au restaurant et iront même danser ce samedi 9 juin à la soirée “Beautiful Skin” du Point Ephémère, club branché de la capitale. Et tout cela dans le plus simple appareil. L’art de se désaper en ville est-il devenu le nouveau naturisme à la mode ?

Les nudistes recrutent  

C’est aux associations naturistes françaises que l’on doit cette offre urbaine grandissante. Cédric Amato, trentenaire et vice-président de l’association des naturistes de Paris (ANP), est ravi de la nouvelle visibilité qu’offrent au mouvement ces activités culturelles. Celui qui s’est essayé au naturisme à 18 ans “sur une plage de Vendée par curiosité”, nous assure qu’il ne s’agit ni d’une mode ni d’une tendance, mais bien d’un réel besoin. 

Le Nouvelobs